lundi 6 juin 2011

Enduro des Hautes Vosges 2011



Présentations ...

Après une édition 2010 sous le soleil, sur un tracé un peu plus engagé que ce que nous avons l'habitude de voir dans la région, voici l'édition 2011 de l'Enduro des Hautes Vosges que tout le monde attendait ! Un petit remix des spéciales 2010 mais pas mal de similitudes par rapport à la 1ère édition et dont les vosgiens et hyper-locaux connaissent déjà par coeur chaque virages comme s'il s'agissait d'une coupe d'alsace lorraine de DH. C'est là le petit bémol de l'édition car pour beaucoup, ce n'est plus du pilotage à vue ... Quoiqu'il en soit, s'il fallait faire un reproche à l'organisation, car pour tout le reste, c'était tip-top ! Des spéciales variées, physiques et engagées et très ludiques ( surtout le samedi ). Un timing toujours large pour arriver en discutant, le temps de réparer et ... de se gaver de comté, saucisse de morteau et pain frais aux ravitos !! Oulalala, là était le piège majeur du week-end ! Les arbres qui traversent ? Non, un bleu sur l'épaule et ça repart ! Les épingles en tout-droit sans prévenir à 50kmh ? On a donné à Ste Marie aux Mines ;) Non, non, ma fox préparée, mes jambes affûtées se sont fait avoir par ces copieux ( et nombreux en plus ) ravito ! Là dessus, Frans et moi on avait fait des recos ! Et au cas où, un vicieux tube de coup de fouet goût mangue " anti crampes" a eu raison de mon estomac dans la nuit du samedi au dimanche.


Un nouveau sponsor ...

Mais contrairement à notre nouvelle idole qui vient de décrocher un partenariat officiel chez Spontex, tout le monde répondait présent le 2e jour !
Tout le monde sera d'accord là dessus, on ne peut manquer l'interlude de notre sponsor exclusif qu'a décroché avec mérite Laurent Guth. En effet, après avoir encore une fois jeté l'éponge en cours d'évènement, avant même la 2e spéciale, Spontex décide de soutenir le Wintzenheimois pour son image. Elle a même décider de doubler la prime quand Laurent a décidé d'abandonner l'abandon quand il a appris qu'il y avait 8km de route à faire pour rejoindre sa voiture.


Le parcours ...
Pour reparler du terrain, on démarrait le samedi midi par une longue montée, bien que pas trop raide pour démarrer par la 1ere spéciale. Un brin physique mais très ludique tout du long et assez comparable à la SP2 qui était toute aussi agréable à rider. La SP3 était typée un peu plus DH et c'est d'ailleurs le seul moment du WE où j'ai aperçu de loin l'infatigable Lilian qui venait de chuter sur une pierre qui ne pardonnait pas. Pour terminer la journée, une très raide et longue montée pour enchaîner la SP4 pour laquelle il fallait garder de la lucidité ! A flanc de falaise souvent, avec des épingles qui ne préviennent pas, des jolis trous et cailloux ( mais pas de hiboux ) pour crever les roues ou tomber dans le houx ( ah non, ce n'est pas la saison non plus nous a dit Nico ). Bref, éprouvant samedi qui se termine autour d'un très convivial plat de pâtes bien servi où un 1er classement s'établi : Benett et Loulou : 1ers ( à être rentrés à la maison sans manger ), puis juste derrière Nico ( l'expérience de notre Master qui zappe l'apéro pour passer direct au plat de résistance ) puis le gruppetto Lilian, Sylvain, Frans, Marc et le "pas peu fier d'être 281 provisoirement" alias Kris !

Dimanche...

C'est mouillé, mais le soleil brille et ça sèche déjà un peu. On attends patiemment pour prendre le télésiège, le meilleur moment du week end ! ... euh après le comté et le lard du ravito. Remontée quasi à pied, vu le timing large. Plus de 300 riders dans les fougères près à repartir pour la SP5 qui sera aussi la 7. Ludique mais sympathisant avec les dérailleurs arrière, le début de la descente ( c'est par là que Fat Ass Benett, le cul bordé de nouilles, nous a inauguré la 1ère gamelle-short-cut ) précède une interminable ligne droite au bord d'un lac où j'ai aperçu 3 brochets, 14 truites et un saumon je crois. Puis, une fois que tu as bien tout donné sur le chemin large en relançant, tu as une épingle à 90° juste 1m dès l'entrée du sentier ! A retenir pour le second passage ! Ensuite c'est l'anarchie ! Si il te reste des forces, tu tiens bien fort ton guidon et tu voles au dessus des caillasses, tu passes les passages techniques lents où le photographe t'attends pour une belle chute puis une montée ( certes courte ) à au moins 50% d'inclinaison t'achève pour terminer après 4km ( il parait ) de spéciale. La 7, ce sera grossomodo la même mais avec une reco du coup ;-)
Passons à la SP6 : un bon chemin large avec freinage dans la boue liquide avant d'enchaîner des passages raides avec des racines au joi sourire. Faut rester concentré et ne pas s'énerver pour tout passer proprement. La seconde moitié accroche un peu plus et les sensations de glisse et de pente me plaisent bien avant de slalomer dans un champs où pour une fois je termine une spéciale frais physiquement. Pour le 2e passage, je tenterais même un mini X-up ( raté ) devant un photographe qui a pu assister à ma sortie de piste corrélative ( réussie celle là par contre ). Notre starlette Benett ayant enfilé Dainese complète, zappé le Camel, nous assure avoir accompli le run de sa vie ! On cherchera sur le détail du classement !

A ce sujet, le voici ( le général des 2 jours ) :


1 : Jérémy Arnould

2 : Flo Golay

3 : Alex Balaud

4 : Nico Lau

5 : Julien Absalon

11 : Notre Président

27 : Jordan

58 : Lilian

59 : Nico ( insépparables les Andlaviens ;)

83 : Marc

87 : Pauline ( et 1ere féminine ! )

124 : Loulou

144 : Benett

152 : Frans

189 : Sylvain

190 : Franck ( encore un duo d'inséparrables ;)

213 : David

266 : Kris

305 : Laurent Guth - Spontex ProTeamRaceCompetition


et tout le classement ici ( car j'ai bien du oublier un dans le lot ;) http://ddata.over-blog.com/3/62/22/86/CLASSEMENT-SCRATCH-EHV-2011.pdf

5 commentaires:

Jean-Francois a dit…

Génial ton compte rendu, j'ai vraiment apprécié, j'ai l'impression d'y être !!!

Rdv à Guebwiller

Jeff

Marc a dit…

Merci Jeff ;-)
Décidément ils plaisent mes résumés ! Jvais ptet songer à me reconvertir professionnellement ;) On se verra peut etre un peu avant Gueb pour une sortie sans chrono ;)

++

Philou a dit…

J'y était pas mais grace à ta plume c'est tout comme! Tu fais concurrence a Monjax, pour ne pas dire que tu as hérité de sa plume vététistique ;) vivzmznt le prochain ride en commun !

Jean-Francois a dit…

Ouais perso je suis d'accord pour se faire des rides sans chrono d'ici Gueb !

Anonyme a dit…

Moi aussi, je suis moins ridicule sans chrono :-)

Pour info, Mr Guth n'a pas succombé au syndrome du Concombre allemand....

Farce (elss)as Benett.